Original : Le dermatofibrosarcome de Darier et Ferrand à l’Hôpital National de Niamey : A propos de 12 cas

Original : Le dermatofibrosarcome de Darier et Ferrand à l’Hôpital National de Niamey : A propos de 12 cas

A. Soumaila, AI. Dourahamane, I. Dillé, OS. Galadima, HM. Zaki, G. Hakimi, YD. Harouna.
DOI: https://www.doi.org/10.54266/ajo.1.2.42.PYPN1827

BUT : C’est de rapporter les aspects cliniques et thérapeutiques du dermatofibrosarcome de Darier et Ferrand (DFS) à l’Hôpital National de Niamey. MATERIELS ET METHODES : Il s’agit de 12 patients colligés de manière prospective sur trois ans. RESULTATS : Il s’agit de sept hommes et cinq femmes chez qui le diagnostic de DFS a été posé sur la base de preuve histologique. L’âge moyen était de 46,5 ans. La tumeur siégeait majoritaire sur le tronc (paroi abdominale et dos) chez sept malades soit 58,33%.  Le bilan d’extension était négatif chez tous les malades et ont tous bénéficiés d’un traitement chirurgical. Ce traitement consistait à une exérèse large avec des marges latérales et profondes comprises entre trois et cinq cm. Le taux de récidive est de 25% dans un délai moyen de 17 mois. CONCLUSION : Le DFS est une tumeur rare à Niamey. Il siège essentiellement au tronc. Son traitement est chirurgical avec un taux de récidive élevé.
MOTS-CLES : Dermatofibrosarcome ; Traitement chirurgical ; Récidive.

Click here to explore the paper.

Comments are closed.
Translate with Google »